C’est avec grand plaisir que nous accueillerons Katherine Gibson et Ethan Miller du réseau de recherche sur les économies de communauté le 11 avril prochain pour un séminaire du CRIC.

CONTEXTE

Le séminaire portera sur le travail de J.K. Gibson-Graham et sur le projet des économies de communauté (Community Economies) qui en découle. Ce projet cherche à contribuer à l’émergence d’une économie politique qui se concentre sur les pratiques d’auto-détermination économique, sur l’idée « qu’un autre monde est possible », et qui se consacre aux futurs post-capitalistes. Il  regroupe des chercheurEs-militantEs qui travaillent avec les idées développées par Katherine Gibson et feu Julie Graham, deux géographes expertes en économie politique féministe, qui ont pris d’assaut le milieu intellectuel marxiste dont elles font partie dans les années 1990. Elles se sont construit une carapace, des limites psychologiques étanches et un rapport de force en créant ce nom de plume, J.K. Gibson-Graham. L’une forte en théorie, l’autre en empirie, ensemble, elles ont formé un duo extraordinaire, courageux et brillant.

En 1996, dans le cadre de discussions sur l’inévitabilité de la globalisation  capitaliste, elles publient The End of Capitalism (as we knew it). Elles proposent un argument controversé, à savoir que la tradition intellectuelle de la gauche en général, mais en particulier la tradition marxiste, de par son insistance sur le capitalisme comme étant LE système unitaire, globalisant, envahissant et hégémonique a contribué à provoquer une crise dans la politique de gauche. Que le projet de comprendre la bête a produit une bête. Que ce processus de production du savoir au service de la politique a eu un effet aliénant. Que la conception du « capitalisme hégémonique » interfère avec l’imaginaire anticapitaliste. En 2006, elles publient A Postcapitalist Politics, dans lequel elles présentent leur concept d’économie diversifiée et analysent les succès et défis des projets de (ré)appropriation de l’économie de par le monde. En 2013, elles publient Take Back the Economy – qui reprend les idées de leur travail sous la forme d’un outil d’éducation populaire. Le projet du Community Economies regroupe aujourd’hui plus de 140 chercheurEs-militantEs et plusieurs communautés de par le monde.

POUR EN APPRENDRE PLUS

  1. J.K. Gibson-Graham (2006). Introduction: A Politics of Economic Possibility. In A Postcapitalist Politcs (pp. xix-xxxvii), University of Minnesota Press.
  2. J.K. Gibson-Graham (2006). Introduction to the New Edition: Ten Years On. In The End of Capitalism (As We Knew It): A Feminist Critique of Political Economy, 2nd edition (vii-xxxvi), University of Minnesota Press.
  3. J.K. Gibson-Graham, Jenny Cameron and Stephen Healy (forthcoming). Commoning as a postcapitalist politics. In Releasing the Commons, edited by Ash Amin and Philip Howell, Chapter 12. Routledge.
Advertisements